dimanche 27 décembre 2009

Toutes égales devant Dame Nature

Coco la Bulle se demande si vous êtes comme elle, mais elle adore observer les gens qui gravitent dans les stations-service d’autoroute lors des jours de grande transhumance, et ce WE de Noël lui en a fourni une nouvelle occasion.
Il reste peu d’endroit où subsiste un véritable brassage social… Si ce n’est, aujourd’hui, les toilettes des stations-service. Car, Mesdames, tout le monde ou presque est amené à prendre l’autoroute, et nous sommes toutes égales devant la nature… Que l’on sorte d’une vieille Clio, d’un coupé Mercedes, d’un 4x4 BMW, d’un monospace, d’une berline Citroën ou d’une Ford Sierra, on doit forcément faire pipi à un moment où à un autre, ce qui donne des brochettes de personnalités étonnantes, surtout quand il y a embouteillage aux lavabos !
Inventaire à la Prévert de quelques silhouettes croisées jeudi dernier, à quelques heures du réveillon :
=> une bourgeoise NAP sans âge à crinière blonde, brushing, lifting, bagouses, fourrure et damier Vuitton, qui prenait un air incommodé en regardant autour d’elle ;
=>une cousine de Mademoiselle Groseille qui se remaquillait avec force matériel contenu dans sa trousse à fleurs, perchée sur ses talons ;
=>une vieille dame digne dans sa tenue chic, la mise en pli impeccable et les cheveux blancs aux reflets violets, qui serrait son sac à main contre elle et jetait des regards inquiets alentours ;
=>deux ados qui gloussaient en pianotant sur leur portable (on se demande si elles arrêtent en faisant pipi) ;
=>une mère de famille stressée qui devait faire passer un par un tous ses rejetons avant de pouvoir, elle, soulager sa vessie ;
=>une néo-baba cool en sabots et turban dont la jupe longue traînait presque par terre ;
=>une voisine de Mme Le Quesnoy qui se lavait les mains juste à côté, jupe droite, collant chair, mocassins et manteau Cyrillus collection 1995 ;
=>une motarde harnachée de haut en bas, casque et gants à la main, qui se demandait où elle allait bien pouvoir poser tout ça ;
=>une gamine qui faisait genre ‘’je suis pas avec ma mère’’, sauf que sa mère n’était pas loin et veillait au grain…
Ce n’est là qu’un bref échantillon ! L’été c’est encore mieux, avec tous les touristes, mais ça fera l’objet d’un billet le moment venu, il faut en garder pour la suite.
En prime jeudi Coco a eu droit à une exhibition de fesses… Arrivant devant une porte dont le loquet n’était pas fermé, elle a tout naturellement ouvert et s’est retrouvée face au postérieur dénudé d’une quinquagénaire qui avait oublié de fermer à clé. Après avoir brusquement repoussé la porte, et alors qu’elle s’engouffrait dans les toilettes voisines, elle s’est tapé le fou rire de ses vacances, et en rit encore…

PS. Coco profite de l'occasion pour remercier les employé(e)s de ces stations qui arrivent, malgré le défilé de nombreuses personnes peu scrupuleuses, à garder les toilettes propres.
Autre remerciement : l’ingénieur qui a inventé les nouveaux sèche-mains, où on glisse les deux mimines verticalement et qui ‘’aspirent’’ littéralement l’eau. C’est extraordinaire !!!
Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires:

Paule a dit…

Moi ce WE j'ai eu droit à une scène de famille aux lavabos... je ne sais pas ce qu'a donné le dîner de réveillon derrière, mais ça a dû être épique.

Luciole a dit…

Excellent billet !!
Je pense avoir croisé au moins une fois chaque personne décrite ici, pas en une seule et même fois, mais avec tous mes trajets autoroute !
Oui, les ados pianotent sur leur portable aux toilettes.
Et merci pour le mini fou rire en imaginant la scène finale de ton billet !
Bon retour !!

Caterina a dit…

Ah, Coco, où étais-tu passée ?
Côté autoroute, ce qui me fascine moi c'est tout ce qu'on vend dans les boutiques...

Coco la Bulle a dit…

Héhéhé... Caterina, moi aussi ça me fascine et je prépare d'ailleurs un petit topo là-dessus !!!

Helene a dit…

belle description COCO mais je nous ai pas reconnues. A moins que nous ne soyons un savant de mélange de toutes ces dames (sauf que nous on ferme la porte)
Pour ton billet sur tout ce qu'on trouve dans les stations n'oublie pas les fauteuils relaxant-massant où les gens s'endorment exténués par la route
encore bravo pour tes billets

Coco la Bulle a dit…

Merci Hélène ! Mon inventaire n'était pas exhaustif... et puis on a parfois du mal à se décrire, c'est tellement plus facile de croquer les autres !
Concernant les fauteuils dont tu parles, my God, je n'en ai jamais vu !!! Je vais me renseigner sur le sujet !

Vincent a dit…

Chez nous les garçons c'est moins pittoresque je trouve... Heureusement que tu es là pour nous raconter ce qui se passe chez les dames...

Delphine a dit…

Dyson tu es trop balaise avec ton airblade, j'adore aussi !!

Martine a dit…

Excellent! Heureusement que tu n'étais pas dans les stations que j'ai fréquenté cet été avec mes frères et leur smala. J'imagine comment tu nous aurais décrits... Oups!

La vie (où est le) mode d'emploi (?) a dit…

Il y a tant à dire, sur les toilettes... voilà un angle riche auquel je n'avais pas songé :o)