lundi 8 mars 2010

La ''Journée'' de la Femme. Un peu court, non ?

Coco la Bulle se demande si, comme elle, vous en avez assez de ces pseudo-journées de ceci ou de cela que les médias nous infligent régulièrement*. Le pompon étant, il faut bien le dire, la Journée de la Femme, avec laquelle on nous bassine depuis ce matin…

Mesdames, chères lectrices, ne devrait-on pas Nous célébrer chaque jour ?
Ne méritons-nous pas mieux que ces reportages bidons, ces coups de projecteur factices qui sont autant de coups d’épée dans l’eau ?

La force des femmes est protéiforme, une journée semble bien courte pour la célébrer**. Car ne faut-il pas être une créature merveilleuse, forte et volontaire pour, dans le désordre…

-faire des études tout en se disant qu’un jour le mec assis à côté d’elle à la fac (ou ailleurs) gagnera, à diplôme égal, beaucoup plus qu’elle ? Qu’il faudra se battre deux fois plus pour arriver au même point professionnellement ? Qu’il y aura toujours un c. pour lui demander d’aller chercher du café ou pour l’appeler ‘’mon petit’’ (ça existe encore, si si) ? Que son apparence comptera autant que ses compétences pour faire avancer sa carrière ?

-assumer le fait d’avoir ou non envie d’être en couple et de faire des enfants, malgré les questions et pressions plus ou moins franches
de l’entourage ?

-faire des enfants en sachant que rien n’est réellement en place pour l’aider à concilier son boulot et sa maternité (et encore en France, on a de la chance) ? Que quoi qu’elle fasse (continuer à bosser ou arrêter pour s’occuper de ses bébés) une partie des gens la regardera de travers ? Qu’en partant bosser elle aura une boule au ventre alors que son mec quittera la maison le cœur léger en laissant toute culpabilité au vestiaire ?

-rester séduisante alors qu’elle sent le lait caillé (si les loustics sont petits) ou rester mince alors qu’elle voit ses enfants engloutir du Nutella et autres choses qui tuent la ligne (s’ils sont plus grands), qu’elle a à peine le temps de se laver les cheveux et qu’elle manque de sommeil ?

- résister aux regards des autres si un jour on prend la décision de changer de vie, qu’il s’agisse de divorce ou d’autre chose ? Et surmonter la nécessaire culpabilité qui va avec, hélas, pour réussir à être heureuse envers et contre tous ?

-quand on est maman (ce qui est déjà un boulot en soi) et que l’on bosse (en plus), trouver l’énergie pour sortir, être pétillante, recevoir des amis, bref être aussi impeccable (syndrome Bree) que ce que vous montrent les magazines ou la télé, sous peine de se sentir minable ?

-avoir la tête assez bien faite pour tout prévoir car personne ne prévoit rien à votre place (courses, trucs administratifs, trucs médicaux, trucs de WE, sorties, etc). Et rester zen quand, si on oublie un truc, on se fait houspiller par ses ados ingrats ou par son roudoudou quand il y en a un.

-Subir le déferlement médiatique de femmes parfaites (refaites ?) et se dire qu’on est pas si mal après tout. Pour ça Coco préconise la méthode Coué.

Voilà, c’était juste un petit coup de calcaire du matin, c’est sorti tout seul, Coco vous livre les choses brutes de décoffrage…et a dû en oublier pas mal. Mais bon, la soit-disant Journée de la Femme c’est aujourd’hui, non ?

*Coco ne compte pas là-dedans les opérations de sensibilisation comme celle sur le don d’organe, par exemple, qui sont très utiles.

**N’étant pas grand reporter et ayant complètement la tête dans le guidon, Coco s’est cantonnée à ce qu’elle connaît, c’est-à-dire la femme occidentale. Pardon pour toutes les autres, dieu sait si elles sont nombreuses et fortes aussi, dieu sait si elles font face à une adversité souvent plus cruelle, tout ceci Coco le sait bien. Mais fermons la parenthèse.
Rendez-vous sur Hellocoton !

14 commentaires:

heidi a dit…

Ma lutte du jour ne compte t-elle pas ?

Coco la Bulle a dit…

@Heidi : mais si mais si... Bravo à toi, je viens de te lire avec plaisir !

Sophie raconte a dit…

Tellement vrai. Hélas pour nous !
La lutte est quotidienne !
Je me reconnais parfaitement dans ce que tu écris (je ne dois pas être la seule).
Merci pour cette mise au point !
Une journée ne suffira pas à changer le regard de la société sur le "sexe faible".

jacinthe a dit…

tu crois que ça existe des femmes qui gere enfants taff maison et qui continue à etre petillante? Parceque moi ça fait bele lurette que je suis eventée...

Madame Sophie a dit…

Rien à ajouter, je suis tout à fait d'accord avec toi!

@jacinthe : comme ça, éventée? mais non, mais non, une femme qui gère taff, enfants et maison et pétillante... à sa façon ;-) (je suis dans le même cas que toi!)

Sophie L a dit…

Ah ouais, c'est sûr, t'es remontée!! Tu vois, ce qui me fzit beaucoup marrer, ce sont certains articles dans certains magazines montrant certaines stars avec les titres suivants: "Femme, mère, belle, et actives! Comment font-elles?". J'aimerai qu'ils posent la même question aux femmes dans le RER le matin...

Agnes Fourchy a dit…

exact Coco, je pousse le même coup de calcaire que toi, en peut-être plus fort encore. Car en plus de vivre seule avec mon fils, de gérer boulot-maison-sorties d'écoles-activités du mercredi-devoirs-courses-bras de fer avec le papa pour qu'il le prennen un peu plus qu'un WE sur 2 etc, j'ai repris des études (Executive MBA) pour accéder à plus de responsabilités et voire créer mon entreprise ! Alors, moi aussi tu vois j'en ai assez. Il m'arrive de craquer, débordée, sans comprendre...et soudain de me dire "mais au fait, pourquoi je craque ?" Inutile de te préciser qu'en Executive MBA nous ne sommes que 2 filles sur 20...

Néna a dit…

Comme d'habitude chère Coco, billet criant de vérité et de lucidité... penses-tu que beaucoup d'hommes lisent tes billets ? Personnellement je le souhaite vivement ! Gros bisous et encore congratulations à toutes les femmes pour ce qu'elles font et ce qu'elles sont ! et comme tu dis encore les occidentales ont la vie "plus belle"... Bises

mllelouise a dit…

en fait cette "pseudo journée" comme tu l'appelles a pour vrai nom "journée internationale des droits des femmes", rien à voir donc avec la fête des grands mères et autres fumisteries commerciales. elle a été créee par une féministe allemande pour rappeler qu'aucune femme n'est vraiment libre tant que toutes les femmes ne sont pas libres. Si les medias ordinaires ne sont pas capables de faire un vrai travail d'information à nous d'aller chercher plus loin, non ?

lilou a dit…

Bien d'accord, la journée de la femme, c'est tous les jours :
travail, maison, enfants, mari,
courses, paperasses, famille, relations publiques, tout confondu,
j'en passe et des meilleurs!
Merci coco, pour cette mise au point

Coco la Bulle a dit…

@Lilou : tu l'as dit !

Luciole a dit…

J'ai une amie qui a dit "nous ne sommes pas une oeuvre caritative, nous ne sommes pas une maladie rare". Et c'est vrai ça ! Les journées d'actions anti-maladie et pro oeuvre caritative c'est bien, mais le 8 mars j'ai au moins 3 ou 4 fois un "haha, et c'est la journée des hommes pendant 364jours"...

gaelle a dit…

Cette journée ne réconforte-t-elle pas l'idée des hommes qui est: 364 journées de l'année nous sont consacrées...

gaelle a dit…

Désolée, désolée, désolée @Luciole, je croyais avoir lu ton commentaire, mais je l'avais zappé. Il est temps que j'apprenne avec tourner ma plume sept fois avant de commenter !